ACtualités


voyage sicile 9 /16 avril 2022

N'hésitez pas à vous inscrire auprès de Marie Denise Riss-Coly, md.risscoly@gmail.com


Cafés virtuels janvier

  • Le vendredi 28 janvier à 18h, l’APHG Reims organise un café en présentiel (Comptoir des Halles à Troyes) que vous pourrez aussi suivre à distance, avec Pierre Monnet : « Charles IV (1316-1378). Quel empereur ? Quelle Europe ? Quelle biographie ? » Inscriptions : aphg.champagne@gmail.com
  • Le lundi 31 janvier à 19h, les régionales du Languedoc-Roussillon et du Nord-Pas-de-Calais recevront Quentin Deluermoz pour l’ouvrage qu’il a dirigé D’ici et d’ailleurs. Histoires globales de la France contemporaine. Il sera accompagné de deux des auteurs, Rahul Markovits et Michela Passini. Inscription : aphg.languedoc@gmail.com








APHG Brèves de classe est le podcast officiel de l’APHG.

Dans chaque épisode, un universitaire vient présenter un chapitre des nouveaux programmes de lycée ou, comme l’illustre cet épisode, un point du programme des nouvelles questions des concours du CAPES et/ou de l’agrégation d’Histoire et de Géographie.

 

Épisode 25 : La société française de 1870 à 1914 avec Antoine Prost.


Antoine Prost est historien, spécialiste de la France au XXe siècle (histoire sociale, culturelle, histoire politique de la gauche et des temps contemporains), de la guerre de 1914-1918 et de ses mémoires et des questions d’éducation. Il présente pour Brèves de classe et l’APHG les grandes évolutions sociales et culturelles dans la vie des Français entre 1870 et 1914. Dans la seconde partie de l’émission, Antoine Prost évoque la figure de Ferdinand Buisson, en lien avec les programmes du secondaire en Histoire et en EMC. Tous les documents commentés dans le podcast sont disponibles dans l’article ci-dessous.

 

 


L’APHG propose à ses adhérent.e.s de multiples vidéos sur les points des programmes scolaires dans nos disciplines. De nouvelles mises en ligne seront faites régulièrement. Elles sont d’un format modeste de quelques minutes seulement et visent à se familiariser avec les éléments scientifiques récents sur une question donnée et à offrir des angles d’attaque parfois inattendus.

Parce que les professeur.e.s d’Histoire-Géographie ne sont pas « hors-sol », nous avons choisi de filmer nos intervenant.e.s dans des lieux de vie professionnelle, des laboratoires, des salles de classe, des bureaux, des couloirs d’université, des archives, nos locaux. Nous avons aussi laissé autant que possible les bruits de la ville (des coupes n’ont été faites que lorsque cela rendait l’intervention inaudible).